samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des compagnies aériennes interdisent aux Irakiens, Syriens et Yéménites de se rendre au Belarus

Minsk, 12 novembre (Prensa Latina) La compagnie aérienne nationale biélorusse Belavia a informé qu’à compter d’aujourd’hui, elle avait suspendu le transport de ressortissants irakiens, syriens et yéménites sur ses vols en provenance de Turquie. 

Selon le communiqué, rendu publique vendredi sur son site web, les passagers visés par cette interdiction peuvent demander le remboursement intégral du coût du billet d’avion dans les lieux où ils ont été achetés.

Auparavant, Turkish Airlines avait également annoncé qu’elle ne vendrait pas de billets pour ses vols à destination de la Turquie en provenance des  pays cibles  et que l’exception ne concernerait que les détenteurs de passeports diplomatiques, a rapporté l’agence de presse TASS.

Ces mesures sont liées à la crise migratoire aux frontières du Belarus avec la Pologne, la Lituanie et la Lettonie déchaînée en  début d’année  qui s’est aggravée après le 8 novembre, lorsque des milliers de personnes se sont approchées de la frontière polonaise depuis le côté bélarussien où elles sont restées. 

Alors que les nations occidentales accusent Minsk d’avoir provoqué le conflit, le président bélarussien Alexandre Loukachenko a répété que le Belarus n’était pas responsable de la situation qu’il considère comme une conséquence des guerres et des conditions de vie difficiles des populations des pays en question. 

jcc/jha/mml

EN CONTINU
notes connexes