dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela condamne la résolution de l’OEA contre le Nicaragua

Caracas, 9 décembre (Prensa Latina) Le Venezuela a qualifié hier de fallacieuse une résolution émise par l’Organisation des Etats Américains (OEA) qui prétendait déclarer illégitimes les récentes élections générales au Nicaragua. 

Dans un communiqué publié par le Ministère des Affaires Étrangères, le Gouvernement vénézuélien a condamné le document de l’OEA demandant aux autorités nicaraguayennes d’autoriser l’entrée dans le pays centraméricain d’une mission diplomatique pour engager un dialogue sur les réformes électorales et la convocation de nouvelles élections.

Selon le pouvoir exécutif bolivarien, la charte fondatrice de l’organisme régional ne lui confère pas le pouvoir d’imposer des conditions à l’État nicaraguayen pour accepter l’annulation de décisions prises en défense de la volonté populaire et de la paix.

« Nous sommes face à un fait inédit et très dangereux dans l’histoire des relations internationales, dans laquelle les fondements mêmes du système démocratique et les principes d’autodétermination et d’indépendance de chaque pays sont discutés », a souligné Caracas.

Le Venezuela a dénoncé le fait que l’OEA démontre à nouveau être une institution dirigée par la volonté d’ingérence des États-Unis, et ce afin de perturber la paix et la stabilité politique des gouvernements qui se déclarent indépendants.

Le Gouvernement vénézuélien a ratifié la pleine reconnaissance de la victoire électorale du président Daniel Ortega et de la vice-présidente Rosario Murillo, en tant qu’expression du vote de millions de Nicaraguayens.

Il a également appelé les pays d’Amérique latine et des Caraïbes à condamner ces pratiques d’ingérence et à promouvoir des relations fondées sur le respect des valeurs d’indépendance, de souveraineté, de coexistence idéologique et d’intégration régionale véritable.

Le 19 novembre dernier, le Gouvernement nicaraguayen a annoncé sa décision de quitter définitivement l’OEA en raison de l’ingérence persistante de l’entité régionale.

peo/msm/Wup

EN CONTINU
notes connexes