vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU appelle au dialogue pour freiner la guerre au Yémen

Nations Unies, 14 décembre (Prensa Latina) Le Yémen vacille vers un nouveau chapitre de guerre « fragmenté et sanglant » à mesure que l’escalade militaire et le conflit s’intensifie, a alerté aujourd’hui l’envoyé spécial Hans Grundberg auprès des Nations Unies.

Bien que toutes les parties au conflit aspirent à la paix, elles continuent de se concentrer sur des options militaires qui n’offrent pas de solutions durables, a déclaré Grundberg, qui a appelé à la modération, à la désescalade et au dialogue devant le Conseil de Sécurité de l’ONU.

Il s’est déclaré alarmé par l’utilisation croissante de l’artillerie, des missiles et des frappes aériennes, qui mettent davantage en danger les civils, les infrastructures et les services.

Il a condamné l’exécution sommaire de 10 membres des forces de sécurité locales et rappelé que les guerres devaient rester soumises aux règles d’affrontement.

Les acteurs du conflit, a-t-il expliqué, ont des obligations en vertu du droit international humanitaire, notamment celle de protéger les civils et de traiter avec humanité les prisonniers de guerre.

Au cours des trois premiers mois de son mandat, Grundberg a engagé un dialogue avec les Yéménites sur la manière d’inverser la tendance actuelle à l’escalade et d’engager un processus politique pour faire avancer les pourparlers de paix.

À mesure que le conflit s’intensifie, la nécessité d’une approche globale devient plus urgente, a déclaré l’envoyé spécial.

Nous devons travailler pour une paix juste et durable, et pas seulement pour l’absence de guerre, a expliqué Grundberg, ce qui nécessite un soutien international et régional coordonné.

« Le processus doit réduire la violence, éviter une nouvelle détérioration économique et atténuer l’impact du conflit sur la population civile », a-t-il conclu.

peo/Jha/age

EN CONTINU
notes connexes