lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Près de la moitié des cyber-attaques contre la Russie proviendraient des États-Unis

Moscou, 15 décembre (Prensa Latina) Un rapport annuel du Conseil de la Fédération de Russie (Sénat) a révélé aujourd’hui que des sites internet importants du pays sont la cible de milliards de cyber-attaques et que 45 pour cent d’entre-elles proviennent des États-Unis.

Le rapport a été rendu public par le comité intérimaire du Sénat pour la protection de la souveraineté de l’État et la prévention d’ingérences dans les affaires intérieures de la Russie, rapporte l’agence de presse TASS.

Selon le document, les technologies de l’information et des télécommunications deviennent presque le principal instrument d’influence extérieure contre ce pays.

Il a ajouté que la vulnérabilité de l’information « comporte de graves risques pour la souveraineté, l’économie nationale, le développement scientifique, technologique et social ».

Lors de la présentation du rapport, les sénateurs russes ont attiré l’attention sur l’utilisation d’un virus informatique de type Stuxnet pour interrompre le programme nucléaire iranien.

Ils ont rappelé que, lors de la préparation et de la tenue des élections de septembre dernier, les ressources numériques de la Commission électorale centrale de Russie ont été la cible d’attaques repoussées avec succès.

Le texte a mis en garde contre le fait que, grâce à ces instruments, le principal coup porté à la souveraineté russe par l’Occident pourrait avoir lieu en 2024, lors des élections présidentielles.

peo/mem/mml

EN CONTINU
notes connexes