mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Diaz-Canel reconnaît la résistance du peuple face aux agressions contre Cuba

La Havane, 16 décembre (Prensa Latina) Le premier secrétaire du Comité Central du Parti Communiste de Cuba (PCC), Miguel Diaz-Canel, a reconnu aujourd’hui la résistance du peuple face aux agressions contre le pays, qui combinent la subversion avec les pressions économiques des Etats-Unis. 

Lors de la troisième session plénière de cette organisation, qui s’est tenue au Palais des Conventions de La Havane, le président de la République a déclaré qu’en dépit de la complexité de l’année, il s’agissait d’une période de victoires.

« Ils ont voulu nous faire disparaître et nous sommes vivants. Nous ne nous sommes pas laissés abattre, nous avons résisté à tous les assauts et de manière créative », a-t-il affirmé, selon le compte Twitter du PCC.

Aujourd’hui et demain, la troisième session plénière examinera une proposition d’action pour revitaliser et actualiser le fonctionnement des comités de défense de la révolution (la plus grande organisation de masse du pays) et de la Fédération des femmes cubaines.

Les 113 membres du Comité central examineront également les projets d’amendements aux règlements de l’organisation.

De même, l’ordre du jour inclut le dialogue sur des thèmes liés au travail idéologique, notamment la recherche, l’enseignement et l’histoire du marxisme léninisme.

En outre, les membres donneront leur avis sur la proposition de programme national pour l’étude, la recherche et la diffusion de la pensée, de la vie et de l’œuvre du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro.

Cette réunion a mis l’accent sur l’amélioration du travail de l’organisation, son lien avec le pouvoir populaire et les travailleurs, l’échange permanent du militantisme avec le peuple, et l’avancement des mesures pour l’entreprise d’État socialiste et d’autres acteurs.

« Le Parti a continué à travailler à la mise en œuvre des accords issus du 8e Congrès, en partant du principe que le PCC devienne de plus en plus démocratique et participatif, assurant le travail idéologique et la bataille économique », a déclaré Morales Ojeda, secrétaire de l’Organisation et de la Politique des Cadres du PCC.

peo/mgt/cgc

EN CONTINU
notes connexes