lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

En 2022, Cuba encouragera l’investissement social et le développement territorial

La Havane, 21 décembre (Prensa Latina) L’Etat cubain maintient comme priorités pour 2022 le développement social et des territoires, ainsi que le soutien à la Science, a déclaré aujourd’hui la ministre des Finances et des Prix de ce pays, Meisi Bolaños.

En présentant le projet de loi de finances pour l’année prochaine, lors la huitième session ordinaire de la neuvième législature de l’Assemblée nationale du pouvoir populaire (Parlement), la ministre a indiqué que celui-ci considère la reprise progressive de l’économie aux niveaux d’activité fondamentaux.

Elle a souligné le scénario complexe actuel, caractérisé par une inflation élevée, la persistance du durcissement du blocus économique, financier et commercial des États-Unis et les effets de la crise mondiale provoquée par la Covid-19.

Dans ce contexte, a-t-elle assuré, Cuba continuera d’accorder des subventions aux personnes physiques pour des travaux dans leurs logements, conformément au programme de transformation des quartiers et des communautés.

De même, le budget consacrera 50 % des ressources collectées localement à la gestion du développement territorial dans les municipalités, tout en maintenant des subventions massives de produits et de services à fort impact pour la population.

Pour assurer la continuité des programmes prioritaires et des principales activités économiques financées par le budget, plus de 306 milliards de pesos seront alloués, a-t-elle assuré.

Le pays consacrera 73 % de ces ressources aux activités budgétisées, afin d’assurer les programmes et services de base à la population.

Dans ce cadre, la Santé publique et l’Éducation disposeront de 112 milliards de pesos qui garantiront la vitalité et le fonctionnement du système des institutions médicales tant dans les soins primaires que secondaires, et l’inscription de près de deux millions d’étudiants dans les différents types d’enseignement.

Bolaños a exprimé la nécessité d’améliorer le déficit projeté (de plus de 75 milliards 827 millions de pesos) notamment par les réserves de revenus générés dans l’économie, la lutte contre l’évasion fiscale et des mesures de rationalité et de priorité pour les dépenses, entre autres actions.

peo/gaz/evm

EN CONTINU
notes connexes