mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Alerte au Brésil concernant les décès d’enfants causés par la Covid-19

Brasilia, 23 décembre (Prensa Latina) Le Conseil consultatif technique pour la vaccination contre la Covid-19 au Brésil a annoncé aujourd’hui que plus de 300 enfants âgés de 5 à 11 ans sont morts de cette maladie depuis le début de la pandémie. 

Au rythme actuel, indique un rapport de cette instance, un mineur de ce groupe d’âge meurt tous les deux jours, pour une fréquence approximative de 14,3 décès par mois, mais le Ministère de la Santé du géant sud-américain n’autorise toujours pas l’utilisation de vaccins pour ces âges.

Le Conseil a expliqué que ces décès sont liés au dénommé Syndrome respiratoire aigu sévère, l’un des effets négatifs de la maladie sur les enfants.

En 2020, 2 978 cas ont été diagnostiqués avec cette complication, dont 156 sont décédés, alors qu’une semaine avant la fin de 2021 le pays compte 3 185 patients avec cette complication respiratoire dont 145 décès.

Depuis l’apparition des premiers cas de SARS-CoV-2 et jusqu’au 6 décembre, le nombre total de patients atteints du Syndrome respiratoire aigu sévère est de 6 163 et 301 sont décédés, chiffre alarmant selon les experts et les spécialistes de la santé.

La semaine dernière, l’Agence Nationale de Veille Sanitaire du Brésil a approuvé la vaccination avec le vaccin Pfizer pour les enfants de 5 à 11 ans, processus arrêté en attendant l’approbation du Ministère de la Santé.

Par ailleurs, dans le groupe des enfants et des adolescents de moins de 19 ans, le Syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique, également associé à la Covid-19, préoccupe les professionnels du secteur.

Ils ont été identifiés 412 cas avec cette maladie jusqu’au 27 novembre , dont 85 sont décédés, ce qui fait près de 400 décès en âge pédiatrique.

peo/oda/avs

EN CONTINU
notes connexes