dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Punta Perdiz, Giron et les surprises de l’archipel cubain

La Havane, 5 janvier (Prensa Latina) Cuba possède de nombreuses stations balnéaires renommées dédiées aux amoureux de la nature et de la mer.

La mer est source de divertissement et d’apprentissage pour le voyageur. Elle y offre une variété de scénarios très connus, aussi bien que surprenants, comme c’est le cas de Punta Perdiz, située dans l’ ouest de Cuba

On est convié à plonger depuis la côte et à visiter des paysages sous-marins fascinants, à savoir Playa Girón.

Punta Perdiz est un centre de plongée international situé sur la côte sud de la province de Matanzas, dans la célèbre Cienaga de Zapata proposant une variété d’excursions locales.

Cette Cienaga est la zone humide la plus importante de Cuba et, de l’avis de nombreux scientifiques, elle est comparable aux Caraïbes insulaires.

Par ailleurs,  on l’déclaré réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO,  en plus des catégories de parc national et de site Ramsar.

C’est d’autant plus un lieu de grand endémisme et de haut degré de conservation qui inclut  la baie des Cochons de grande importance écologique et où l’on trouve des manifestations karstiques spectaculaires.

Ensuite,  on peut y faire de la plongée en pleine mer ou de la spéléologie dans des grottes inondées d’eau saumâtre, zones liées au système spéléolacustre de la Cienaga de Zapata.

Pour s’y rendre, il existe une autoroute de 172 kilomètres depuis La Havane, ou de 115 kilomètres depuis la station balnéaire de Varadero (85 kilomètres depuis la ville méridionale de Cienfuegos).

La région dispose d’une grande réserve de coraux, de fonds marins d’une beauté exubérante et d’une eau à température agréable à tout moment de l’année, en plus de disposer d’un personnel hautement qualifié. 

Parmi les sites préférés de ceux qui se lancent dans cette aventure, citons la Cueva de los Peces, une caverne de 80 mètres de profondeur, et Caleta Buena, avec ses piscines naturelles et ses fonds coralliens, une grande attraction pour la plongée, dans les environs de Playa Girón. 

La Ciénaga de Zapata, la plus grande zone humide des Caraïbes insulaires, n’est peut-être pas très bien mise en valeur par les tour-opérateurs, mais c’est une destination idéale pour le tourisme de nature comme la plongée, la pêche, l’observation des oiseaux, la randonnée et d’autres activités.

Cuba est une destination de plongée idyllique dont les attraits font le bonheur des plongeurs professionnels, des passionnés et des débutants. 

Les eaux qui entourent l’île principale et les plus de quatre mille cayes et îlots qui composent l’archipel cubain sont chaudes et extraordinairement cristallines, avec une visibilité moyenne de 30 à 40 mètres et une température de 24 à 29 degrés Celsius. 

En particulier, les caractéristiques de Punta Perdiz consistent en des eaux peu profondes qui encouragent la plongée ou le snorkeling, avec à proximité des cenote, ou grottes sous-marines à explorer.

Le cenote est une faille tectonique inondée située à l’intérieur des terres, au milieu de la route reliant Playa Giron à Playa Larga. C’est le cas de Caleta Buena, à huit kilomètres de Playa Giron.

Ce point est situé à environ 100 mètres du restaurant Punta Perdiz. Accès facile à la mer par une petite plage et une jetée. 

On peut voir des murs et des tunnels qui descendent par paliers. Sable étendu avec de petites formations coralliennes, avec une profondeur approximative de deux mètres jusqu’au bord de la pente, où commence une crête corallienne qui monte à deux mètres et descend ensuite en mur jusqu’à 35 mètres. 

Ce site est d’une grande beauté et regorge d’espèces de coraux, de gorgones, d’éponges et de bancs de poissons tropicaux multicolores. 

jcc/mem/rfc

 
EN CONTINU
notes connexes