samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La France prétend entamer la vaccination antiCovid-19

Paris, 6 janvier (Prensa Latina) Le ministère français de la Santé a déclaré aujourd’hui que la vaccination pour lutter contre la Covid-19 au moyen du produit Nuvaxovid de la société biotechnologique nord-américaine Novavax pourrait commencer dans l’Hexagone début février.

Selon l’institution, le gouvernement attend l’approbation de la Haute Autorité de Santé, dont le prononcé interviendra dans les prochains jours.

Le 20 décembre, le Nuvaxovid est devenu le cinquième médicament approuvé par l’Union européenne pour faire face au nouveau coronavirus, après Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen.

Contrairement à des produits tels que Pfizer/bioNTech et Moderna, basés sur la technologie de l’ARN messager, l’injectable de Novavax utilise une méthode traditionnelle de protection de l’organisme, l’identification des protéines recombinantes.

La nouvelle intervient dans un scénario tendu moyennant une vague d’infections sans précédent, qui a enregistré hier soir plus de 330 000 cas, dans un contexte de forte propagation de la variante Omicron du coronavirus SARS-CoV-2.

Selon les experts, le Nuvaxovid pourrait contribuer à convaincre certaines personnes réticentes à se faire vacciner contre la Covid-19 du fait qu’il n’est pas conçu avec une technologie innovante, mais avec une technologie qui fonctionne depuis des décennies dans de nombreux pays. 

En France, plus de cinq millions de personnes éligibles ne sont toujours pas vaccinées dans un pays où plus de 76 % de la population suit un calendrier de vaccination complet (deux doses) et où une partie de cette population reçoit une troisième injection de rappel.

jcc/mgt/wmr

EN CONTINU
notes connexes