mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des militaires interceptent un convoi des États-Unis en Syrie

Damas, 8 janvier (Prensa Latina) Des soldats de l’armée syrienne ont affronté aujourd’hui des forces des États-Unis présentes illégalement sur le territoire de cette nation arabe lors d’une action souvent répétée au cours des derniers mois, ont informé les médias locaux.

Selon la télévision nationale Al Suriya, un convoi de quatre véhicules militaires nord-américains a tenté de traverser le village de Ghabour Al-Gharayeneh, dans la province de Hasakeh, au nord-est du pays, et il en a été empêché par des soldats d’un poste de contrôle situé à l’entrée du village.

Le média a ajouté que la caravane a dû retrousser chemin et quitter la zone afin de chercher d’autres voies pour atteindre sa destination dans l’une des bases illégales de Washington dans la région.

Des actions de résistance similaires ont lieu presque quotidiennement dans plusieurs localités, où des civils comme des militaires font face aux forces du Pentagone dont les mouvements sont actuellement très limités.

La colère populaire s’intensifie considérablement contre les pratiques de ces forces, et des attaques à l’explosif contre des convois ou à la roquette contre leurs bases ont été signalées au cours des derniers mois, selon des rapports officiels.

Malgré les dénonciations répétées de la Syrie à l’ONU et dans les instances internationales, Washington conserve au moins 12 enclaves dans le pays, principalement dans les champs de pétrole et de gaz, notamment dans la région d’al-Jazira (à l’est de l’Euphrate).

Cette présence illégale de troupes des États-Unis, selon les allégations de Damas, encourage les activités terroristes et séparatistes et prive la population de ses richesses naturelles, car les militaires nord-américains et leurs alliés extrémistes continuent de piller notamment le blé et le pétrole de ces zones.

peo/rgh/fm

EN CONTINU
notes connexes