mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Début du procès contre des personnes accusées de coup d’État en Bolivie

La Paz, 9 janvier (Prensa Latina) La justice bolivienne émettra mercredi l’ordonnance d’ouverture de procès contre l’ex-présidente de facto Jeanine Áñez et neuf autres accusés du coup d’État de 2019, a rapporté aujourd’hui la presse locale.

Après cette première procédure, tout sera prêt pour le début du procès oral public dans un délai de 45 jours, a ajouté le vice-ministre de la Justice, Jaime Siles, dans un entretien accordé à un programme de Radio Cepra.

La décision judiciaire sera rendue dans ce laps de temps parce que le délai pour que les accusés présentent de manière formelle leurs preuves à décharge dans l’affaire dite « Coup d’Etat 2 » prend fin ce mardi, a précisé le fonctionnaire.

Siles a rappelé que la procédure contre Áñez fait suite à ses actions en tant que sénatrice avant les événements de novembre  2019, de sorte que les délits incriminés sont des manquements aux devoirs et aux résolutions contraires aux lois.

Le Bureau du Procureur et le Ministère de l’Intérieur ont déposé l’acte d’accusation et en ont déjà informé les 10 personnes concernées, dont Áñez et plusieurs commandants et anciens membres des forces armées et de la police.

Le vice-ministre a exprimé l’espoir que l’organe judiciaire accélèrera maintenant la procédure juridique « afin que, en mars, au plus tard en avril, nous ayons le premier jugement dans l’affaire du Coup d’État 2 ».

peo/oda/apb

EN CONTINU
notes connexes