mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba et son émigration renforcent leurs liens

La Havane, le 18 janvier (Prensa Latina) Cuba maintient aujourd’hui la volonté de renforcer ses liens avec ses ressortissants résidant à l’étranger comme un processus irréversible et constamment actualisé.

C’est ce qu’a confirmé le directeur général des Affaires consulaires et des Cubains résidant à l’étranger, Ernesto Soberón, lors d’une récente rencontre avec Carlos Lazo, leader du mouvement Puentes De Amor (Ponts d’Amour), et d’autres activistes qui rejettent le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à La Havane.

La réunion, qui s’est tenue la veille, a été l’occasion de saluer toutes les actions menées dans le cadre de ce projet Ponts d’Amour contre le blocus et en faveur des familles cubaines.

Soberón a souligné les caravanes successives s’opposant au blocus réalisées dans des centaines de villes du monde, les dons et les nombreuses autres activités de solidarité envers Cuba menées ces derniers temps.

Samedi dernier, une cargaison solidaire de près de 7 tonnes de lait en poudre, organisée par les groupes Ponts d’Amour, Code Pink et The People’s Forum est arrivée dans la capitale cubaine en provenance des États-Unis.

Les représentants des organisations qui ont accompagné l’envoi ont convenu que celui-ci répondait à la nécessité de soutenir le pays face au blocus et à sa recrudescence en pleine pandémie de Covid-19.

Nous savons que c’est une petite expédition dans une mer de besoins, mais au-delà celle-ci nous voulons construire des Ponts d’Amour, et ceux-ci sont construits gramme par gramme, a déclaré Carlos Lazo à la presse.

Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a récemment réaffirmé l’engagement de son gouvernement à élargir le dialogue avec son émigration.

Au cours d’une rencontre avec des compatriotes résidant au Nicaragua, qui s’est tenue dans la capitale de la nation centre-américaine, le mandataire a affirmé que lorsque la pandémie actuelle le permettra, se réalisera la rencontre La Nation y l’Émigration, en suspens et reportée à cause de la Covid-19.

peo/mem/cgc/ebr

 
EN CONTINU
notes connexes