samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La France et Cuba évaluent une coopération en judo

Paris, 20 janvier (Prensa Latina) Le président de la Fédération Française de Judo, Stéphane Nomis, et l’ambassadeur cubain à Paris, Otto Vaillant, ont jeté aujourd’hui les bases pour la signature d’un accord de collaboration bilatéral concernant ce sport.

Promue par l’association Cuba Coopération France (CubaCoop), la rencontre qui s’est tenue au siège de la Fédération locale a permis d’aborder des lignes de travail telles que la préparation d’athlètes à des compétitions importantes, le partage des connaissances des entraîneurs et le développement d’une discipline avec une importante tradition et de nombreux résultats obtenus dans les deux nations.

Nomis a manifesté sa volonté de soutenir les judokas de l’île par des bases d’entraînement dans les villes françaises, avec des cycles allant jusqu’à un mois, qui incluraient la prise en charge des frais d’hébergement, de nourriture et de transport à l’intérieur du pays.

Il a également avancé la possibilité d’envoyer à la plus grande des Antilles des dons de ressources fondamentales pour la pratique de l’art martial créé par Jigoro Kano, à partir de coordinations avec la contrepartie cubaine sur les besoins principaux.

Je suis très heureux d’aider, j’ai de très bons souvenirs de Cuba et je pense que nous aurons une belle collaboration, a-t-il souligné lors de la réunion, à laquelle ont également participé le président de CubaCoop, Victor Fernández, et son vice-président Manuel Pascual.

Pour sa part, l’ambassadeur Vaillant a remercié Nomis et la Fédération française de judo pour leur volonté de promouvoir la coopération sportive sur la base de la solidarité.

Cuba attache une grande importance à ce type de rapprochement, qui se pratique avec plusieurs nations, par exemple par l’apport d’entraîneurs, qui préparent des athlètes qui rivalisent ensuite contre les nôtres sur la scène internationale, a déclaré le diplomate.

Vaillant a commenté le défi que représente pour le pays caribéen le développement du sport sous le blocus économique, commercial et financier que lui imposent les États-Unis depuis plus de soixante ans.

Nomis et l’ambassadeur cubain ont discuté de la célébration à Paris des Jeux olympiques de 2024 et de la possibilité de soutenir la préparation des judokas de l’île, pour qu’ils arrivent au rendez-vous sous les cinq anneaux dans les meilleures conditions.

Ils ont également abordé la célébration prochaine du Grand Chelem de Paris, les 5 et 6 février, un tournoi très suivi sur le sol français et auquel participent traditionnellement des athlètes cubains.

Dans des déclarations à la Prensa Latina, Nomis a souligné l’intérêt de la France à promouvoir la collaboration sportive, dans un contexte marqué par le cycle olympique en vue de Paris-2024.

La France et Cuba sont deux pays de judo et cela donne de la force à une coopération que, j’en suis sûr, nous allons mettre en œuvre rapidement et avec succès, a déclaré l’ancien médaillé européen dans les divisions de 81 et 86 kilogrammes.

Le président de la Fédération locale a estimé que la fraternité et le rapprochement entre les êtres humains étaient d’une grande importance, au-delà de l’esprit logique de compétitivité que le sport génère.

peo/mem/wmr

EN CONTINU
notes connexes