vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Mise en suspens des pulvérisations de glyphosate en Colombie

Bogota, 20 janvier (Prensa Latina) La Cour constitutionnelle de Colombie a mis en suspens hier une décision approuvant un programme d’éradication des cultures illicites par pulvérisation aérienne de glyphosate.

La Haute Cour a accepté une ordonnance de protection dans laquelle il a été soutenu que le processus de création du Plan de Gestion de l’Environnement n’a pas été consulté avec les communautés où ce produit chimique serait utilisé pour l’éradication des cultures considérées illicites ici.

La Cour a en outre établi que l’Autorité nationale des licences environnementales, le Ministère de l’Intérieur et la Police Nationale doivent consulter au préalable les communautés ethniques qui vivent dans les six centres d’opérations définis pour la modification du plan de fumigation, qui couvrent un total de 104 municipalités dans 14 départements.

L’aspersion avait été suspendue auparavant par la Cour en 2017 jusqu’à ce que le gouvernement respecte les budgets garantissant la protection de l’environnement et la santé de la communauté.

Après quatre ans de jugement, le gouvernement national a décidé par le décret 380 de 2021 de la reprendre.

Cependant, les communautés rejettent l’utilisation de cet herbicide systémique qui, en l’appliquant au feuillage, est absorbé par les tissus pour tuer les plantes à feuilles larges, les mauvaises herbes et les graminées.

Selon de nombreuses allégations, la fumigation au glyphosate aurait des effets néfastes sur les écosystèmes, notamment en dégradant leurs sources d’eau. Elle porte également atteinte aux traditions culturelles des communautés autochtones et paysannes, notamment concernant l’utilisation ancestrale de la feuille de coca.

peo/acl/otf

EN CONTINU
notes connexes