mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ANP demande à Israël de libérer les prisonniers palestiniens

Ramallah, 31 janvier (Prensa Latina) Le porte-parole de l’Autorité nationale palestinienne (ANP), Nabil Abu Rudeina, a communiqué lundi que la libération des prisons israéliennes de tous les compatriotes incarcérés  était une priorité pour le gouvernement.

Rudeina a répondu sur Radio Palestine aux informations de la presse israélienne selon lesquelles le président de l’ANP, Mahmoud Abbas, avait fait une telle demande.

Suivant les médias, M. Abbas a exigé lors d’une rencontre en décembre dernier avec le ministre israélien de la défense, Benny Gantz, la libération de 25 membres du mouvement Fatah, dont plusieurs sont derrière les barreaux depuis avant la signature des accords d’Oslo en 1993.

« La question des prisonniers est une priorité absolue pour le président qui exige leur libération dans toutes ses rencontres, que ce soit avec les Israéliens, les Etasuniens ou toute autre délégation internationale, a souligné Rudeina.

Il a dénoncé les plans visant à manipuler et à dénigrer la cause palestinienne tout en condamnant les récentes déclarations du premier ministre du pays voisin, Naftali Bennett, refusant  de reprendre les pourparlers de paix et de soutenir la création d’un État palestinien.

Selon les chiffres officiels, quelque 4 500 Palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, dont un demi-millier dans le cadre de la politique de détention administrative.

Critiquée par les Nations unies et les groupes de défense des droits de l’Homme, la détention dite administrative est utilisée par Tel Aviv pour arrêter des Palestiniens pendant des périodes renouvelables, allant généralement de trois à six mois, sur la base de preuves non divulguées que même l’avocat du défendeur n’est pas autorisé à voir.

jcc/jf/rob

EN CONTINU
notes connexes