jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba condamne une nouvelle manipulation médiatique contre Cuba

La Havane, 1er février (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodriguez, a condamné hier la manipulation exercée par les grandes transnationales de l’information par des campagnes qui tentent de dénaturer la réalité de l’île caribéenne. 

Sur son compte du réseau social Twitter, le ministre a questionné la publication par le média espagnol El Pais de la photo d’une activiste cubaine lors d’un acte de soutien à la Révolution, et qui est présentée par la publication comme une manifestante opposée au gouvernement insulaires lors des émeutes du 11 juillet dernier.

«La vérité est victime de médias transnationaux qui, comme El Pais, s’obstinent à recourir à une grossière manipulation contre Cuba. La ferveur d’une Cubaine qui défend sa Révolution est impossible à faire taire. Présenter sa photo comme son contraire est inacceptable », a écrit le chef de la diplomatie insulaire.

Le récent article de ce média espagnol a utilisé la photo de la cubaine Betty Pairol, qui six mois plus tôt a dénoncé sur le réseau social Twitter la manipulation de cette même image dans divers médias, ce qui avait provoqué contre toute attente la restriction temporaire de son profil sur cette plateforme numérique.

Depuis la mi-juin dernier, Cuba est confrontée à un scénario de guerre de quatrième génération, qui inclut l’utilisation de plates-formes numériques et de réseaux sociaux pour la création de contenus qui reflètent une supposée déstabilisation de l’ordre politique et social de l’île.

Le ministre des Affaires étrangères de Cuba a dénoncé cette campagne lancée par les États-Unis dans les différents médias pour discréditer la nation.

peo/rgh/Lrg

 
EN CONTINU
notes connexes