mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Visite d’une délégation afghane en Suisse pour examiner la question de l’aide humanitaire

Kaboul, 9 février (Prensa Latina) Une délégation du gouvernement taliban d’Afghanistan se trouve aujourd’hui en Suisse pour débattre avec  des organisations internationales et des fonctionnaires étrangers de l’accès à l’aide humanitaire pour ce pays d’Asie centrale plongé dans une grave crise humanitaire.

Cette délégation devrait se réunir avec des représentants de la Croix-Rouge, de la Suisse et l’Europe, a signalé l’agence de presse afghane The Khaama Press.

C’est la deuxième visite de fondamentalistes radicaux islamiques dans un pays européen après avoir pris le contrôle d’Afghanistan en août de l’année dernière.

Le Ministère suisse des Affaires étrangères a mis l’accent sur le fait que cette visite afghane ne signifie pas une reconnaissance du gouvernement taliban par la Suisse, a indiqué la source.

La délégation qui se trouve en Suisse depuis cinq jours est emmenée par Lutfullah Hakimi – dirigeant de la commission de purification des talibans.

Les discussions à huis clos s’étendront jusqu’au 11 février sous l’auspice de Geneva Call, une ONG qui travaille à protéger les civils durant les conflits.

Cette organisation a invité les talibans à tenir des discussions au sujet de l’accès humanitaire, la protection des acteurs humanitaires, le respect de l’assistance humanitaire et la gestion des terrains minés, entre autres.

L’Afghanistan fait face à une situation d’urgence complexe en raison des conflits armés qui se sont enchaînés durant des décennies, la pandémie de Covid-19 et ses répercussions sur l’économie ainsi que les conditions météorologiques extrêmes.

À l’heure actuelle, 23 millions d’Afghans risquent de souffrir de malnutrition et 97% de la population vit  au-dessous du seuil pauvreté. 

L’Afghanistan a besoin d’une aide humanitaire d’urgence, depuis la prise du pouvoir par les talibans en août dernier et le retrait des troupes états-uniennes et de l’OTAN après 20 ans d’une intervention qui a entraîné la mort de milliers de civiles. 

peo/ssa/mem/abm

EN CONTINU
notes connexes