jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une association française loue les débats à Cuba sur le Code des familles

Paris, 17 février (Prensa Latina) L’association Cuba Coopération France (CubaCoop) a qualifié aujourd’hui devéritable exercice de démocratie participative les débats sur l’île sur un nouveau Code des Familles, projet qui défend la diversité et combat la discrimination.

Dans sa publication hebdomadaire La Lettre électronique Hebdo, CubaCoop a souligné que le processus de discussion se déroule dans le pays caribéen du 1er février au 30 avril, période au cours de laquelle près de 80 000 réunions sont prévues dans les quartiers des communes de l’île.

Tous les moyens de communication ont été utilisés pour permettre aux Cubains d’avoir accès au texte et faciliter sa consultation, lors de laquelle les compatriotes qui vivent à l’étranger pourront également émettre leurs critères, a souligné l’organisation qui compte plus de 25 ans d’activité sur l’île, où elle encourage la collaboration dans les domaines du développement socio-économique.

CubaCoop a insisté sur le caractère démocratique du processus, grâce à la possibilité pour les citoyens de connaître le nouveau Code des Familles, de le comprendre et de le commenter avec la possibilité de proposer des modifications à son contenu et de soulever des doutes.

Elle a également souligné que personne ne devrait être surpris lorsque, lors du référendum prévu pour valider l’initiative, la législation recevra un très haut pourcentage d’approbation de la part des personnes qui ont contribué à sa construction.

Le projet en question a été approuvé par l’Assemblée nationale du pouvoir populaire à la fin de l’année dernière et, conformément à l’une des dispositions transitoires de la Constitution, il est soumis à une large consultation populaire en vue du référendum pour confirmation.

Le Code est considéré comme un texte moderne, car il protège toutes les expressions de la diversité familiale et le droit de chacun de fonder une famille conformément à la Constitution et à ses principes d’égalité, de non-discrimination et de dignité humaine.

De même, il renforce la responsabilité familiale du point de vue émotionnel, éducatif et économique dans l’attention à ses membres; avec l’amour, l’affection, la solidarité et la responsabilité comme valeurs.

peo/mgt/wmr

EN CONTINU
notes connexes