vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela renforce sa présence militaire dans l’État d’Apure

Caracas, 21 février (Prensa Latina) La Force armée nationale bolivarienne (FANB) du Venezuela renforce aujourd’hui sa présence militaire dans l’État d’Apure, face à la présence de groupes irréguliers en provenance de Colombie, a confirmé un haut commandement militaire.

Le commandant stratégique opérationnel de la FANB, Domingo Hernandez, a rapporté, par l’intermédiaire de son compte sur le réseau social Twitter, l’envoi dans ce territoire du sud-ouest du pays de huit compagnies de tireurs d’élite, dans le cadre de l’exercice Escudo Bolivariano 2022.

Ces effectifs effectueront des opérations de recherche, de détection et de répression des activités criminelles des groupes dits Tancol (terroristes armés narcotrafiquants colombiens) qui s’introduisent sur le territoire vénézuélien par la frontière avec le pays voisin.

« La FANB mène des opérations de destruction et de neutralisation des camps clandestins et illégaux situés sur l’axe transfrontalier et opérés par des groupes terroristes colombiens qui ont envahi notre territoire, l’ont miné d’explosifs et ont maltraité notre population », a souligné Hernandez sur la plate-forme de communication.

À cet égard, le haut chef militaire a précisé que les démineurs avaient désamorcé et fait exploser des milliers d’explosifs posés par ces groupes irréguliers pour couvrir leurs voies d’infiltration depuis la Colombie.

Il a dénoncé le fait que ces bandes armées profitent de la bonne foi et de l’humilité des habitants de la zone frontalière pour, sous la menace, envahir leurs terres et s’y établir.

Selon le commandant stratégique des opérations, la FANB maintient plus de 10 000 hommes déployés dans l’état d’Apure, auxquels se sont joints ces derniers jours plusieurs contingents de la Milice nationale bolivarienne.

Au cours des exercices défensifs, les forces armées ont occupé 16 camps installés par les groupes Tancol, où des véhicules, des engins explosifs, trois avions, du matériel de communication, des armes et munitions de divers calibres ont été saisis .

peo/acl/Wup 

EN CONTINU
notes connexes