samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Du calme tendu en Tunisie suite aux manifestations de l’opposition

Tunis, 14 mars (Prensa Latina) Une présence policière visible aujourd’hui marque la tension existante dans les rues de cette ville- capitale de la Tunisie après les manifestations d’hier à l’encontre de la situation économique du pays.

Appelées par le Parti destourien libre, abrégé en Néodestour, quelque deux mille personnes ont défilé le long des principales avenues pour se rassembler dans le centre métropolitain sous les slogans « Réveille-toi, Tunisie » et « La famine est à nos portes ». Les participants ont également averti que la pauvreté avait augmenté, que le pays était au bord de l’effondrement et que le gouvernement du président Kais Saied était incapable de résoudre les graves problèmes auxquels la Tunisie est confrontée.

La manifestation a eu lieu quelques heures après que M. Saied a déclaré la guerre aux spéculateurs et aux accapareurs de denrées alimentaires, qu’il a accusés de provoquer des pénuries pour nuire à la paix sociale.

En quelques mots, le leader du Néodestour, Abir Moussi, a qualifié la situation politique nationale d’illégitime et a exigé la convocation rapide d’élections législatives prévues pour décembre.

En juillet, le président Saied a démis l’ensemble du gouvernement, suspendu le parlement et commencé à gouverner par décret.

jcc/mem/msl

EN CONTINU
notes connexes