vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ambassade de Russie rejette la campagne médiatique contre ce pays en Colombie

Bogotá, 31 mars (Prensa Latina) L’ambassade de Russie en Colombie a déploré aujourd’hui la campagne médiatique locale visant à discréditer la nation eurasienne et à nuire aux relations bilatérales.

Dans un communiqué, la mission diplomatique fait part de son étonnement quant à la posture de certains médias qui « publient des articles paranoïaques sur la base de leurs phobies et soupçons, inventent des choses invraisemblables et les assument ensuite comme des faits réels dignes de faire croire à leurs lecteurs. »

À cet égard, elle évoque « l’histoire d’une prétendue ingérence russe dans les affaires intérieures de la Colombie par le biais de certains personnages ».

« Nous insistons, cette absurdité n’a rien à voir avec l’État russe, ni avec cette mission diplomatique. Ce sont de pures inventions et une parodie d’aventures de l’Agent 007 », souligne la légation qui a publié il y a quelques jours un communiqué dans lequel elle rejetait également les fausses accusations portées contre Moscou pour ingérence présumée dans les questions électorales du pays sud-américain.

Cette semaine, plusieurs médias ont fait état de la capture de six personnes soupçonnées de constituer un réseau transportant de grosses sommes d’argent de Russie et liées à des exactions parallèles aux manifestations qui ont eu lieu il y a quelques mois à Bogota et à Medellin.

L’un des détenus est le citoyen Sergei Vagin, qui a déclaré qu’il se dédiait aux paris sportifs.

« Rappelons que, selon monsieur Vagin lui-même, il est un simple analyste qui fournit ses services à une société de paris sportifs. Il n’a aucun lien avec le gouvernement russe ou cette ambassade », souligne la représentation diplomatique.

Elle indique que l’ambassade est au courant de la détention du citoyen russe et attend des organes compétents qu’ils fassent preuve d’impartialité et de respect de la loi à l’égard de ce citoyen de la Fédération de Russie.

« Il nous incombe de rejeter une fois de plus catégoriquement les tentatives visant à porter atteinte aux relations entre la Russie et la Colombie par le biais de déclarations irresponsables et dénuées de toute preuve concernant une prétendue ingérence de l’État russe dans les processus politiques internes de ce pays latino-américain », a réitéré la légation.

peo/acl/otf

EN CONTINU
notes connexes