vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un grand projet pour une petite île . . . conduit par Cuba Coopération et la Fondation EDF

Par Bernard Martinez

En plein milieu de la baie de Cienfuegos se trouve un village où résident une vingtaine de personnes. C’est le Cayo Carenas qui représente un terrain d’une vingtaine d’hectares. Il est accessible uniquement par voie maritime. Situé à quelques minutes de la ville-même de Cienfuegos, il est le lieu privilégié des familles de Cienfuegos pour leurs vacances et a été identifié par le Mintur (ministère cubain du Tourisme) comme un endroit possible pour le développement du tourisme écologique et de nature. 

 

[Article original publié le 12 octobre 2021 et également disponible sur le site de CubaCoop]


Cependant son alimentation en eau et en électricité est précaire. Le projet en cours permettrait de rompre avec ces conditions de vie difficiles en alimentant chaque habitation par panneaux solaires individuels et en installant un système de désalinisation de l’eau. 

Ce projet permettrait d’autre part de sédentariser les populations et éviter l’exode.

Une anecdote : en 1966, le célèbre réalisateur Humberto Solás, attiré par son emplacement magnifique et sa vue imprenable, a tourné dans ce Cayo la deuxième nouvelle de Lucia !

Paula Lecomte

 Cayo Carenas : une petite île qui n’a de l’électricité que 12 heures par jour et manque d’eau 6 mois par an ! 

Cayo Carenas est l’unique petite île habitée de la baie de Cienfuegos. Une petite île de 20 hectares comprenant 10 maisons pour 21 habitants (6 femmes, 4 enfants, 10 adultes dont 4 personnes âgées). L’activité économique principale est la pêche.

La communauté vit dans des conditions précaires. Aucun service public tel que, épicerie, centre médical ou écoles à ce jour… (NdR : les enfants sont scolarisés à Cienfuegos).

 La navette permettant de rejoindre la ville de Cienfuegos. 

 










 

L’embarcadère 











Les maisons sont essentiellement en bois. L’eau potable stockée dans une citerne. Son contenu est pompé dans un autre réservoir qui sert de fontaine. Pour autre alternative la population compte sur les pluies tropicales abondantes de mai à octobre. En période de sécheresse (novembre/avril) ils utilisent un système de canalisations et de petits réservoirs individuels comme moyen de stockage.

Un vieux groupe électrogène permet une alimentation en électricité seulement durant 10 à 12 heures par jour. Ce qui représente une consommation de gas-oil de 640 l/ mois mais permettant d’alimenter toutes les habitations.

 Exemple de « vivienda » (maison) du Cayo. 

 








au repos . . . 

Le projet consisterait à alimenter chaque habitation par panneaux solaires individuels. Ceci contribuerait à éliminer les pollutions atmosphériques, les achats et transports de carburant et à la protection de l’environnement. Ainsi qu’éliminer le groupe électrogène à bout de souffle que la communauté ne pourrait remplacer par un neuf.

Il est également proposé un système de désalinisation de l’eau par une installation d’une puissance de 10kw alimentée également par les panneaux solaires. Ainsi qu’un dispositif de chloration de l’eau. Installation réglant ainsi définitivement les problèmes d’hygiène et de manque d’eau en période de sécheresse. Mais aussi permettant l’irrigation et une plus grande autonomie alimentaire des familles.

Un autre aspect transverse de ce projet est de sédentariser les populations et éviter l’exode.

Ce serait également un projet démonstratif faisant appel à la toute nouvelle « École des Énergies renouvelables » portée par Cuba Coopération France et la Fondation EDF. L’université Carlos Rafael Rodríguez de Cienfuegos serait partie prenante pour l’étude technique ainsi que les aspects sociaux et environnementaux.

Ce projet s’intègre totalement dans le programme local pour l’utilisation d’énergies renouvelables soutenu par la Province de Cienfuegos et priorité des ministères de l’énergie et de l’environnement de Cuba. (Programa Local para la Eficiencia y Transformación de la Energía Eléctrica con empleo de las FRE) .

Une mission d’étude de ce projet est prévue début décembre, si les conditions sanitaires le permettent, avec la venue de M. Robert Capozzella, responsable des projets internationaux de la Fondation de Groupe EDF. 

Cela fera l’objet d’une visite sur place pour l’étude de faisabilité. 

Nous espérons une issue favorable à ce projet pour le bien-être de tous les habitants ou visiteurs de l’île.

Budget global concernant le projet, sachant que 1€ = 27 cup 

 

 

Carte de la province de Cienfuegos. Le Cayo Carenas au sud de la baie. 

EN CONTINU
notes connexes