vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ex-présidente de facto de la Bolivie est jugée de putschiste

La Paz, 8 avril (Prensa Latina) L’ex-gouverneure de facto de Bolivie, Jeanine Áñez, donnera un témoignage aujourd’hui depuis la prison pour femmes de Miraflores, du moment où l’affaire du coup d’État (2) dont elle est accusée sera rétablie.

Áñez est jugée devant les tribunaux ordinaires du fait d’avoir prétendument commis les crimes de manquement au devoir et de résolutions contraires à la Constitution.

Les actions présumées de l’ex-sénatrice lorsqu’elle était deuxième présidente adjointe de la chambre haute afin d’assumer d’abord son poste en 2019 et ensuite celui de chef d’État de manière anticonstitutionnelle font l’objet d’une enquête dans cette affaire.

Selon le ministère public, plus de 70 preuves et près de vingt déclarations de témoins montrent que la personne, aujourd’hui emprisonnée à titre préventif à Miraflores, a adapté son comportement à ces infractions pénales.

En l’occurrence,  l’ex-gouverneure de facto pourrait faire l’objet d’une condamnation à une peine allant jusqu’à 10 ans d’emprisonnement, selon le code pénal.

jcc/mem/jpm

 
EN CONTINU
notes connexes