mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Oxfam met en garde contre la crise alimentaire dans les territoires palestiniens

Ramallah, 12 avril (Prensa Latina) La crise en Ukraine a généré une augmentation de 25 % du prix des aliments de base dans les territoires palestiniens, ce qui a causé de graves problèmes à ses habitants, a averti aujourd’hui l’ONG Oxfam.

L’organisation non gouvernementale (ONG) a averti dans un communiqué que les réserves de farine de blé dans la bande de Gaza et en Cisjordanie pourraient s’épuiser en trois semaines. 

« La dépendance aux importations et les limitations imposées par la continue occupation militaire d’Israël, la violence des colons et l’accaparement de terres sont en train d’aggraver la crise », a précisé  Shane Stevenson, le directeur d’Oxfam dans les territoires palestiniens et en Israël.

Le document souligne que l’Autorité palestinienne doit importer 95% du blé consommé dans les deux zones.

Selon le Programme alimentaire mondial , la crise en Ukraine a entraîné une hausse du prix de farine de blé en Palestine de 23, 6%, de l’huile de maïs de 26,3%, des lentilles de 17,6% et du sel de table de 30%, a noté Oxfam.

Face à cette situation, l’ONG a souligné que les familles ont cessé d’acheter des fruits, de la viande et du poulet, nécessaires pour une alimentation saine.

Le prix de l’alimentation animale s’est accru de 60% en  Cisjordanie, a-t-elle signalé. 

L’ONG a dénoncé qu’au milieu de ce panorama les agriculteurs palestiniens «  font face à des attaques quotidiens de colons israéliens pour les expulser des leurs terres ».

Face à cette situation, l’organisation a appelé à la communauté internationale à collaborer avec le peuple palestinien.

L’ONG a également incité à adopter une posture économique et diplomatique commune « qui défie les politiques restrictives d’Israël et permette aux Palestiniens d’investir dans la production alimentaire locale et l’infrastructure ».

peo/livp/acl/rob

EN CONTINU
notes connexes