samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Palestine condamne l’assaut israélien contre un site saint à Jérusalem-Est

Ramallah, 15 avril (Prensa Latina) Le gouvernement palestinien a condamné vendredi l’assaut militaire israélien contre la mosquée Al Aqsa, le troisième site le plus sacré chez les musulmans, un acte qu’il considère comme une déclaration de guerre.

Le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abu Rudeina, a dénoncé dans un communiqué « cette agression barbare (…) qui se traduit dans une déclaration  de guerre à notre peuple ».

De son côté, le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a dénoncé l’opération qui a fait plus de 90 blessés, selon le dernier bilan des autorités sanitaires.

Ce crime odieux a touché les fidèles présents dans le sanctuaire et aux alentours, y compris des femmes, des enfants et des personnes âgées, ainsi que les travailleurs humanitaires et les journalistes présents, précise le rapport.

« Cela illustre la stratégie de Tel Aviv de judaïser Jérusalem-Est », a-t-il dit.

Le ministère des affaires étrangères a tenu les autorités israéliennes pour responsables « du crime et de ses conséquences ».

Le ministre des Affaires de Jérusalem, Fadi Al-Hadmi, mettant en garde contre les répercussions de l’attaque qu’il a qualifiée de préméditée, a fait une déclaration similaire.

Un Palestinien de 17 ans est mort aujourd’hui des suites de blessures infligées par des tirs israéliens dans le gouvernorat de Jénine, épicentre d’une opération militaire en Cisjordanie qui a fait jusqu’à présent 10 morts.

jcc/rgh/rob

EN CONTINU
notes connexes