samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des migrants demandent à être évacués de Tunisie

Tunisie, 19 avril (Prensa Latina) Des centaines de migrants sans papiers en Tunisie ont demandé à l’ONU d’être évacués vers d’autres pays en raison de mauvaises conditions de vie et d’agressions de toutes sortes par la population locale.

Les manifestants sont concentrés à l’entrée des bureaux du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) avec des banderoles avec des demandes comme « nous devons être évacués ».

Ils accusent également le HCR de suspendre les mécanismes d’aide humanitaire et de geler les fonds d’aide d’assistance et affirment qu’ils font l’objet de violences verbales et physiques de la part de la population locale.

La plupart des manifestants sont des ressortissants de pays subsahariens dont les embarcations ont fait naufrage au large des côtes tunisiennes alors qu’ils tentaient d’atteindre les côtes européennes et ont survécu après avoir été secourus par les garde-côtes de ce pays du Maghreb.

Selon les statistiques officielles tunisiennes, en 2021 seulement, les garde-côtes tunisiens ont intercepté près de 26 000 migrants, soit deux fois plus que l’année précédente.

Les migrations illégales en provenance d’Afrique subsaharienne, comme de pays arabes et d’Asie, ont considérablement augmenté à la suite de l’agression de l’OTAN qui a renversé le gouvernement constitutionnel libyen en 2011 et favorisé l’essor du commerce lucratif du trafic d’êtres humains, contrôlé par des milices de diverses tendances politiques.

peo/jcm/msl 

EN CONTINU
notes connexes