lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’extradition de l’ex-président hondurien vers les États-Unis est confirmée

Tegucigalpa, 21 avril (Prensa Latina) L’ex-président du Honduras, Juan Orlando Hernández, sera extradé aujourd’hui vers les États-Unis, accusé de trois délits associés au trafic de drogue, ont confirmé les autorités. Le Ministère de la Sécurité de la nation d’Amérique centrale a ratifié le transfert de l’ex-président qui était prévu pour 07h00 heure locale ce jeudi.

Un communiqué de presse diffusé la veille précise que l’extradition se fera par voie aérienne, c’est pourquoi la presse accréditée s’est vu interdire d’utiliser des drones dans la zone de l’opération policière.

Selon des médias honduriens, Hernández sera remis aux autorités de l’Administration de contrôle des drogues après avoir été transféré de la Force nationale d’opérations spéciales (Los Cobras) où il se trouve actuellement.

La signature, la semaine dernière, des 15 magistrats de la Cour suprême de justice du Honduras, a ouvert la voie au transfert de l’ancien mandataire  vers le territoire états-unien.

Selon des sources officielles, Juan Orlando Hernández sera poursuivi devant un tribunal du district sud de New York, aux États-Unis.

La capture d’Hernández a eu lieu le 15 février, après que l’ex-président a volontairement quitté son domicile, situé dans le quartier Residencial San Ignacio de la capitale hondurienne.

peo/livp/mem/ybv

EN CONTINU
notes connexes