samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La prise en charge des enfants reste au cœur des inquiétudes à Cuba à l’égard de la Covid-19

La Havane, 22 avril (Prensa Latina) Prendre soin des enfants et des femmes enceintes, plus de deux ans après avoir vécu avec Covid-19, est toujours une priorité pour la santé publique à Cuba, ont déclaré aujourd’hui plusieurs experts médicaux.

Les données du Minsap montrent que dans la population pédiatrique, 1 308 patients ont été infectés en 2020, tandis que 176 708 l’ont été en 2021.

Toutefois, depuis le début de l’année, plus de 28 000 enfants ont été testés positifs au coronavirus, et le nombre de cas graves ou critiques est inférieur à un pour cent, ce qui s’explique en grande partie par la campagne de vaccination de masse menée par Cuba contre le Covid-19 dans ces groupes d’âge.

La première vaccination mondiale de Cuba contre le Covid-19 chez les enfants âgés de 2 à 18 ans avec ses propres immunogènes Soberana 02 et Soberana Plus a touché plus de 1,7 million de nourrissons.

Ce processus a évité près de 70 000 cas, et depuis 2021, aucun décès dû à la Covid-19 n’a été enregistré. Les scientifiques de l’île des Caraïbes préparent déjà une vaccination de rappel, destinée en principe à quelque 848 000 adolescents âgés de 12 à 18 ans, six mois après le calendrier complet de primovaccination.

En outre, plusieurs essais cliniques sont en préparation dans la tranche d’âge comprise entre un an et un an, 11 mois et 29 jours.

Depuis juillet 2021, plus de 96 800 femmes enceintes et post-partum à Cuba ont été vaccinées contre la Covid-19 avec Abdala, Soberana 02 et Soberana Plus, soit une réduction significative des cas graves et critiques chez les patientes enceintes.

jcc/rgh/cdg

 
EN CONTINU
notes connexes