mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président cubain soutient le Nicaragua après son retrait de l’OEA

La Havane, 26 avril (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a réaffirmé aujourd’hui son soutien au Nicaragua et au mandataire Daniel Ortega à la suite de la décision de ce pays de se retirer de l’Organisation des États Américains (OEA).

Via son compte Twitter, le chef de l’État antillais a qualifié cette étape comme une nouvelle leçon de dignité et de courage.

Le ministre des Affaires étrangères cubain Bruno Rodriguez a également exprimé sa solidarité avec Managua et a qualifié cette décision de ferme et légitime de la part du gouvernement nicaraguayen.

La nation centraméricaine a réaffirmé sa détermination à quitter l’OEA, qu’elle a décrite comme un instrument d’administration coloniale.

«Nous communiquons qu’à partir de cette date, nous cessons de faire partie de tous les Mécanismes de ce monstre, appelés Conseil permanent, Commissions, Réunions, Sommet des Amériques», a déclaré le ministre des Affaires étrangères du Nicaragua, Denis Moncada, le 24 avril dernier.

En dialogue avec Prensa Latina, l’analyste politique Jorge Capelán a souligné que le retrait de Managua de cette organisation renforce la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (Celac) en tant que mécanisme d’intégration des pays de la région au sud du Rio Bravo, sans ingérence des États-Unis et du Canada.

Avec cette décision, il y a maintenant trois États non membres de l’OEA au niveau régional : Cuba, le Venezuela et le Nicaragua.

peo/mem/idm 

EN CONTINU
notes connexes