samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un militaire à la retraite colombien a reconnu sa responsabilité dans des crimes

Bogotá, 26 avril (Prensa Latina) Le premier caporal (retraité) de l’armée colombienne Néstor Guillermo Gutiérrez a admis aujourd’hui devant la justice transitionnelle avoir commis des homicides pendant le conflit armé.

« Je reconnais ma responsabilité en tant que coauteur de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité (…). Je ne vais pas justifier ce que j’ai fait parce que j’ai commis des crimes », a déclaré Gutiérrez lors du processus des Audiences de Reconnaissance de la Juridiction Spéciale pour la Paix (JEP).

Gutierrez a raconté en détail les crimes auxquels il a participé, bien qu’il était à l’époque militaire.

Cette procédure de la JEP vise à ce que les personnes accusées de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité reconnaissent leur responsabilité et apportent une vérité complète et exhaustive.

Au cours de ces procédures, les principaux responsables mis en cause se présentent actuellement devant la Chambre de reconnaissance, des victimes, des institutions de l’État et de la société colombienne, où ils racontent comment ils ont commis des actes criminels.

À Ocaña (Norte de Santander), 10 anciens membres de la force publique, dont un général et quatre colonels, ainsi qu’un civil, inculpés dans le cas 03, connu sous le nom de ‘faux positifs’, présentent actuellement leur témoignage. 

Les « Faux positifs » est le nom donné aux assassinats de civils non belligérants commis principalement par des membres de l’Armée nationale colombienne qui comptabilisaient ensuite ces victimes comme morts au combat dans le contexte du conflit armé interne pour obtenir des gains militaires et économiques.

La reconnaissance de la vérité et de la responsabilité constitue en soi un acte de satisfaction des droits des victimes à la vérité, à la justice et à la réparation et aide à réparer les dommages causés aux survivants et aux familles, selon la JEP.

peo/mem/otf 

EN CONTINU
notes connexes