jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un joueur de tennis britannique refuse l’exclusion de Wimbledon des Russes et des Biélorusses

Londres, 2 mai (Prensa latina) Le joueur de tennis britannique Andy Murray s’est joint aujourd’hui aux athlètes de ce sport qui s’opposent à l’exclusion des joueurs russes et biélorusses de Wimbledon et d’autres tournois au Royaume-Uni.

Dans des déclarations publiées ce lundi par la chaîne Sky News, l’ancien numéro un mondial a considéré que la décision prise par les organisateurs de la compétition londonienne et par la Fédération britannique en représailles à l’« opération militaire russe » en Ukraine n’est pas une aide.

Je me sens très mal pour les joueurs qui ne sont pas autorisés à participer et je comprends qu’ils trouvent cela injuste, a déclaré Murray, qui participe actuellement à l’Open de Madrid.

La veille, dans la capitale espagnole, Novak Djokovic, numéro un du classement de l’Association des Tenisman Professionnels (ATP), et Rafael Nadal (4e) ont également critiqué la décision des organisateurs de l’Open de Wimbledon d’exclure les athlètes russes et les usages.

Il y a quelques jours, l’ATP a également rejeté l’exclusion, estimant qu’elle était injuste et qu’elle pourrait créer un précédent très dommageable pour ce sport.

La mesure annoncée le 20 avril dernier par les dirigeants britanniques affecte le numéro deux mondial, Daniil Medvedev, et d’autres joueurs de tennis comme Andrey Rublev (numéro huit), Karén Khakhakhanov (numéro 26) et Aslan Karátsev (30e), entre autres.

À Londres devaient également concourir Anastasia Pavliuchénkova (15e de l’Association féminine de tennis), Daria Kasátkina (26e), Veronika Kudermétova (29e), Liudmila Samsónova (31e) et Ekaterina Aleksándrova (39e).

peo/mem/nm 

EN CONTINU
notes connexes