mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Dons de sang à Cuba après l’explosion du Saratoga

La Havane, 7 mai (Prensa Latina) Les dons de sang à Cuba ont continué aujourd’hui en signe d’altruisme avec les victimes suite à l’explosion de l’hôtel Saratoga, avec un bilan préliminaire de 26 morts et plus de 60 blessés. 

Via le réseau social Twitter, la Société des Technologies de l’Information et des Services Télématiques Avancés (Citmatel) a reflété la façon dont ses travailleurs se sont tournés vers les institutions de santé pour apporter leur soutien et a souligné que ce pays uni ira de l’avant.

« Nous sommes à la Banque Provinciale du Sang, où nos compatriotes étendent leur bras solidaire face à l’événement douloureux de l’hôtel Saratoga », a pour sa part écrit la veille sur son compte du réseau social Facebook le coordinateur général des Comités de Défense de la Révolution (CDR), Gerardo Hernández.

Des membres de la Fédération étudiante universitaire, de l’Union des jeunes communistes, du personnel du ministère des Affaires étrangères, de BioCubaFarma, des représentants de l’équipe de baseball de la capitale et de simples citoyens sont arrivés dans les centres habilités pour donner leur sang.

L’explosion au sein du Saratoga, lieu touristique emblématique de La Havane, s’est produite alors qu’un camion-citerne de gaz liquéfié approvisionnait l’installation.

À cet instant, parmi les 26 morts actuellement rapportés, on compte quatre mineurs et une femme enceinte. Parmi les plus de 60 blessés, 9 sont dans un état critique et six dans un état grave

Le premier secrétaire du Parti à La Havane, Luis Antonio Torres, a expliqué qu’il restait encore du travail à effectuer dans le sous-sol de l’hôtel et dans la zone intermédiaire avec d’autres bâtiments, où  des personnes pourraient se trouver sous les décombres.

peo/oda/znc

EN CONTINU
notes connexes