samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’OMC adopte un texte sur la propriété intellectuelle des vaccins antiCovid

Genève, 10 mai (Prensa Latina) L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a accepté aujourd’hui le document final du processus mené par les États-Unis, l’Inde, l’Afrique du Sud et l’Union européenne pour entamer des négociations sur la propriété intellectuelle des vaccins antiCovid-19. Le texte identifie des moyens pratiques pour les gouvernements d’annuler les droits de brevet, sous certaines conditions, et de permettre la diversification de la production de vaccins contre le nouveau coronavirus.

Au cours de la deuxième journée de la réunion ordinaire du Conseil général de l’OMC, les pays membres ont accueilli favorablement cette proposition, qu’ils ont considérée comme une évolution positive, comme indiqué sur le site Web de l’entité.

En outre, les membres ont remercié la Directrice générale Ngozi Okonjo-Iweala et la Directrice générale adjointe Anabel González, ainsi que les quatre membres chargés de l’élaboration du texte, « pour leurs efforts visant à trouver une issue à cette question en suspens depuis longtemps ».

Okonjo-Iweala, pour sa part, a remercié les délégations pour « l’esprit constructif » dont elles ont fait preuve lors de la réunion du Conseil général.

Après une impasse de plus d’un an au sein du Conseil des Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC), le texte a été partagé par sa présidente, l’ambassadrice Lansana Gberie.

Les délégations ont eu l’occasion d’exprimer leurs vues initiales sur la proposition lors d’une réunion formelle du Conseil des ADPIC le 6 mai.

Tout en reconnaissant que la proposition fournit une base solide, ils ont demandé plus de temps pour réviser le document en interne avant de pouvoir participer à des discussions de fond. Parmi les questions à débattre figure celle des membres qui seront éligibles pour bénéficier de la nouvelle proposition.

Gberie a exhorté les membres à travailler pour parvenir à un résultat final sur le texte en vue de la douzième Conférence ministérielle de l’OMC, du 12 au 15 juin.

Au cours de la journée, la sécurité alimentaire et l’impact de la crise ukrainienne ont également été abordés.

peo/car/att 

 
EN CONTINU
notes connexes