jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Éthiopie a rapatrié plus de 22 000 de ses citoyens d’Arabie saoudite

Addis-Abeba, 15 mai (Prensa Latina) Depuis mars dernier, le gouvernement éthiopien a rapatrié 22 000 citoyens se trouvant dans des prisons et des centres de détention en Arabie saoudite, a révélé aujourd’hui le Ministère de la Femme et des Affaires sociales.

Jusqu’à présent, le processus de rapatriement entamé le 30 mars, avec neuf vols répartis équitablement sur trois jours par semaine, avance bien et la réhabilitation des rapatriés dans leurs régions respectives progresse également, a assuré une communication officielle.

Selon le texte, l’Organisation Internationale pour les Migrations travaille sur le programme avec les autorités fédérales et « a demandé 11 millions de dollars pour aider l’effort d’accueil et de rétablissement des rapatriés dans leurs localités avec dignité ».

Il note également que le Ministère déploie de grands efforts pour faciliter la réinsertion des citoyens en toute sécurité, dans des conditions qui leur permettent d’exploiter leurs capacités et d’accéder à des emplois et à des établissements d’enseignement.

Depuis lors, une commission gouvernementale surveille le retour et le rétablissement des migrants, après plusieurs consultations entre les représentations des deux pays, dont une à Riyad, capitale de la nation asiatique, pour définir des détails logistiques et juridiques.

Selon des rapports du Ministère des Affaires étrangères, quelque 750 000 Éthiopiens résident en Arabie saoudite, dont 300 000 ont un statut légal et vivent dans des conditions supposément stables.

Toutefois, 450 000 autres personnes ont voyagé de manière irrégulière, travaillent sans autorisation, survivent dans des conditions inhumaines ou sont détenues pour des raisons diverses dans plusieurs régions du pays.

peo/ga/raj 

 
EN CONTINU
notes connexes