samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela confirme la reprise des opérations pétrolières nord-américaines

Caracas, 17 mai (Prensa Latina) La vice-présidente exécutive du Venezuela, Delcy Rodriguez, a confirmé aujourd’hui que le gouvernement des États-Unis avait autorisé les compagnies pétrolières nationales et européennes à reprendre leurs activités dans ce pays sud-américain.

Sur son compte du réseau social Twitter, Rodriguez a déclaré que le Venezuela aspire à ce que ces décisions de Washington « soient le début de la voie pour la levée absolue des sanctions illégales qui affectent tout notre peuple ».

Elle a en outre souligné que le Gouvernement bolivarien, attaché à ses valeurs démocratiques profondes, continuera inlassablement à promouvoir le dialogue fécond aux niveaux national et international.

Elle a toutefois souligné que son pays progressait dans son objectif d’atteindre un nouveau développement économique, résultat de la résistance et de la constance du peuple vénézuélien au milieu du blocus nord-américain.

« Le monde sait que le Venezuela a fait ses premiers pas sur la voie du redressement économique avec ses propres efforts, en dénonçant et en surmontant les sanctions illégitimes et le blocus inhumain. Notre peuple est fier du travail et des réalisations de ces derniers temps », a-t-elle écrit dans un autre message sur le même réseau social. 

Des rapports officiels annonçaient mardi une baisse du prix du baril de pétrole West Texas Intermediate (WTI), de référence sur le marché nord-américain, après les annonces d’un éventuel allégement des sanctions contre le Venezuela.

Selon la presse nord-américaine, les opérateurs ont vu ce mouvement comme un moyen annonçant le retour éventuel de quelques barils vénézuéliens sur le marché, ce qui a provoqué la chute des prix.

peo/car/ycv 

EN CONTINU
notes connexes