vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les partis au pouvoir et d’opposition du Mexique, sûrs de remporter les élections au niveau des États

Mexico, 23 mai (Prensa Latina) Les coalitions de partis pro-gouvernementaux et d’opposition au Mexique ont assuré lundi être tout à fait en mesure de remporter les élections du 5 juin dans six des États du pays, selon les sondages.

Déjà dans la phase finale du processus électoral, la polarisation des prévisions est évidente et chacun donne ses pourcentages et ses victoires sûres à Aguascalientes, Durango, Hidalgo, Oaxaca, Quintana Roo et Tamaulipas, les six états qui devront choisir leurs nouveaux gouvernements.

Maintenant, les États d’Aguascalientes, Durango, Quintana Roo et Tamaulipas sont aux mains du Parti d’action nationale (PAN),  alors que Hidalgo et Oaxaca sont des bastions du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI).

La coalition Juntos Haremos Historia, sous l’égide du parti Morena fondé par le président Andrés Manuel López Obrador, domine actuellement 16 États, dont la ville de Mexico, plus 1 pour le Parti vert faisant partie du groupe.

S’il remporte les six États en litige, comme souhaité par ses dirigeants, le parti au pouvoir dominerait 23 des 32 États, et l’opposition chargée en ce moment de 15 d’entre eux, n’en aurait plus que neuf.

Quoi que ce soit le vainqueur, la coalition des partis Action nationale, Révolutionnaire institutionnel et Révolutionnaire démocratique affirme qu’elle gagnerait à Aguascalientes et Durango, et que les résultats à Tamaulipas seraient très serrés. Le Movimiento Ciudadano est également en lice, mais ne semble point obtenir grande chose.

jcc/jcm/lma

EN CONTINU
notes connexes