mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Fédération internationale de basket-ball pourrait sanctionner le Nigeria

Berne, 3 juin (Prensa Latina) La Fédération Internationale de Basket-ball (FIBA) a confirmé hier que le Nigeria pourrait faire face à des sanctions pour avoir retiré son équipe féminine de la Coupe du Monde pour des ajustements internes. 

Le Ministère des Sports du pays africain a indiqué que la Fédération locale de la discipline sera dissoute et que la décision de retirer l’équipe nationale des compétitions internationales a été approuvée par le président Muhammadu Buhari.

Pour sa part, la FIBA a indiqué qu’elle avait depuis lors contacté l’entité africaine pour que cette équipe ne s’absente pas lors de la Coupe du monde féminine en Australie en septembre et octobre prochains, mais qu’elle n’y est pas parvenue. 

L’organisme internationale a ajouté qu’il annoncerait «toute mesure disciplinaire éventuelle en temps utile» à l’égard du Nigeria, dont la place lors de la compétition australienne sera occupée par le Mali. 

L’équipe féminine nigériane est l’actuelle championne d’Afrique et cumule cinq titres continentaux. 

Le gouvernement nigérian a annoncé le mois dernier qu’il retirerait toutes ses équipes de basket-ball des compétitions internationales pendant deux ans, le temps de restructurer complètement l’organisation de ce sport dans le pays. 

Cependant, la FIBA pourrait interdire au pays de participer à tous les événements internationaux de basket-ball plus longtemps si elle estime qu’il y a eu ingérence gouvernementale.

Cette dernière possibilité a gagné en force après que les joueuses locales se soient publiquement opposé à la décision de retirer nationale du tournoi mondial. 

peo/mem/lp

EN CONTINU
notes connexes