lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les garde-côtes des États-Unis renvoient 139 migrants à Cuba

La Havane, 4 juin (Prensa Latina) Les garde-côtes des États-Unis ont renvoyé 139 migrants à Cuba en application d’accords entre les deux pays, a rapporté hier la presse locale. 

Selon un reportage de la télévision nationale, cette opération de retour maritime a été divisée en deux étapes : 40 migrants ont été renvoyés vendredi et la veille 99, dont 2 mineurs.

Toutes les opérations de retour par le port d’Orozco sont effectuées conformément aux protocoles sanitaires établis au niveau international.

Les migrants, interceptés en haute mer alors qu’ils tentaient d’atteindre illégalement les États-Unis, sont originaires des provinces de La Havane, d’Artemisa, de Matanzas, de Villa Clara et de Granma.

627 personnes ont été renvoyé à Cuba depuis début mai à ce jour par les autorités nord-américaines.

Selon les autorités de l’île, les États-Unis ont été le pays qui a renvoyé le plus grand nombre de migrants cubains en situation irrégulière en 2022, avec 1 473 personnes depuis le début de l’année.

Hier, 66 migrants irréguliers ont également été rapatriés du Mexique par voie aérienne.

1 117 personnes ont été renvoyées par la nation aztèque depuis le mois de janvier. Cuba préconise un flux migratoire sûr, ordonné et régulier et condamne la politique hostile des États-Unis à cet égard, laquelle encourage cette activité par des dispositions telles que la loi d’ajustement cubain et les obstacles au traitement des demandes de visas par l’ambassade et le consulat des États-Unis sur l’île.

peo/Jha/mks 

 
EN CONTINU
notes connexes