lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Argentine vilipende le refus du Royaume-Uni de parler au sujet des Malouines

Buenos Aires, 10 juin (Prensa Latina) L’Argentine a réaffirmé vendredi son droit souverain sur les îles Malvinas, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich du Sud et les zones maritimes environnantes, et a déploré le refus de la Grande-Bretagne de discuter de la question.

Dans un communiqué, le ministère des affaires étrangères a assuré que la récupération de ces territoires, conformément au droit international et dans le respect du mode de vie de leurs habitants, était un objectif permanent et inaliénable du peuple argentin et est établi dans la Constitution.

Il a de même souligné que, malgré d’innombrables invitations et l’insistance des Nations unies (ONU) et d’autres organismes internationaux, le Royaume-Uni s’opposait systématiquement à la reprise des négociations sur le différend en question.

Le refus de se conformer à cette obligation est aggravé par la poursuite d’actes unilatéraux, notamment l’exploration et l’exploitation des ressources naturelles et une présence militaire injustifiée et disproportionnée, dénonce le texte.

En outre, il a indiqué que la conduite régulière de ces exercices et manœuvres s’avère une entorse délibérée aux appels lancés par les Nations unies et d’autres organisations dans de nombreuses résolutions et une violation du statut de la région de l’Atlantique Sud en tant que zone de paix et de coopération.

Nous constatons avec inquiétude que des politiques migratoires restrictives sont toujours en place et qu’elles limitent la possibilité d’établir sa résidence, d’acquérir des terres, de prendre un emploi ou d’exercer des activités commerciales ou professionnelles dans les îles Malvinas, notamment pour les Argentins du continent.

D’autre part, elle a itéré sa volonté de reprendre le dialogue avec Londres afin de parvenir à une solution pacifique et invite le Royaume-Uni à se conformer aux indications de l’ONU.

Ce jour, l’Argentine commémore le 193e anniversaire de la création du commandement politique et militaire des îles Malouines et des îles adjacentes au Cap Horn par le gouvernement de la province de Buenos Aires.

La fondation de cet organisme en 1829 est considérée comme une étape importante dans le processus de consolidation de l’exercice de la souveraineté de ce pays sur ces territoires.

Cette année-là, Luis Vernet (1791-1871) est nommé à la tête de cette structure et s’installe sur les îles pour occuper publiquement leur autorité et leur juridiction, interrompue en 1833 par les forces britanniques.

jcc/mgtgas

EN CONTINU
notes connexes