mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

« Cuba brise le blocus pour retrouver sa capacité de production d’électricité »

La Havane, 17 juin (Prensa Latina) Le président cubain Miguel Díaz-Canel a déclaré jeudi qu’étant donné la situation tendue en matière d’électricité dans le pays, des alternatives sont recherchées pour briser le blocus des Etats-Unis qui entrave la reprise.

Lors d’une allocution radiotélévisée, le président a salué le travail des travailleurs thermoélectriques du pays du fait de leur sacrifice, leur dévouement et  innovation, ainsi que ceux qui ont négocié l’accès au carburant, aux pièces de rechange et aux fournitures pour récupérer la capacité de production.  Il a de même considéré le mécontentement des citoyens face aux difficultés du service d’électricité dont a souffert l’archipel cubain lors de ces dernières semaines.

Diaz-Canel a dénoncé la guerre économique et financière à l’encontre de Cuba de la part de l’empire nord- américain, ce qui oblige constamment à chercher des alternatives sur des marchés plus éloignés voire plus chers ou à changer de fournisseur.

Il a par ailleurs fait allusion à la guerre de communication menée contre la Révolution qui cherche à semer la désunion.

« Il y a une meute qui parie sur une explosion sociale interne au pays, pourtant chaque jour le peuple fait montre de ce qu’il est grâce à la Révolution et réagit », a-t-il souligné.

Le chef d’Etat a affirmé que le pays surmonterait la crise de la production d’électricité car qu’il y a un engagement à travailler en quête des résultats et à accorder davantage d’équilibre à la situation présente traversée pour la période estivale.

En outre,  les analyses menées ces derniers jours illustrent que pendant que l’économie du pays se redresse il est impératif d’élaborer une stratégie en vue de renforcer les investissements qui apporteront plus de stabilité au système.

Les tensions du système électrique national ont provoqué des coupures de courant successives ces derniers jours. Parmi les causes de cette situation figurent le manque de financement pour l’investissement et l’entretien des centrales électriques et l’achat de carburant, en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19 et de l’intensification du blocus étasunien.

Or il a ajouté que le système électrique devient instable lorsque plusieurs unités thermoélectriques sont hors service en raison de pannes imprévisibles.

Il a rappelé que les centrales électriques ont besoin de maintenance, dont certaines sont en cours et d’autres nécessitent des investissements qui ne sont pas disponibles à l’heure actuelle.

Cependant, a-t-il dit, « des travaux d’entretien ont été engagés par le biais des fonds provenant de la reprise naissante du tourisme, bien qu’ils soient insuffisants.

jcc/jha/jfs

 
EN CONTINU
notes connexes