samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le ministre des Affaires étrangères Rodriguez met en relief le bon accueil des vaccins cubains aux États-Unis

La Havane, 17 juin (Prensa Latina) Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a souligné vendredi l’accueil aux États-Unis des vaccins contre la maladie de Covid-19 développés sur l’île et les aspirations de coopération dans ce secteur.

Depuis son compte Twitter officiel, le ministre des affaires étrangères a mis en avant les 26 membres du Congrès étasunien qui ont demandé au président Joe Biden de supprimer les restrictions vis-à-vis de la production et la distribution d’immunogènes cubains pour contrôler la maladie provoquée par le nouveau coronavirus.

Les signataires de la lettre ont également demandé au président de revoir sa politique à l’égard de La Havane et de retirer Cuba de la liste des États présumés sponsors du terrorisme.

Les membres de la Chambre des représentants Ayanna Pressley (Massachusetts) et Steve Cohen (Tennessee), à la tête de l’initiative, « accueillent positivement l’efficacité et le potentiel avérés de nos vaccins, et proposent au gouvernement nord-américain des actions de coopération internationale avec l’île.

La lettre des législateurs démocrates insiste sur la nécessité d’effacer les mesures afin de ne pas entraver « les efforts actuels ou futurs de Cuba pour partager les vaccins ainsi que la technologie et le soutien médical connexes avec les pays à faible revenu du monde entier ».

Ils ont estimé que les États-Unis pourraient en bénéficier, car les immunogènes produits à moindre coût contribueraient à l’objectif de l’administration Biden de distribuer des vaccins bon marché et efficaces dans le monde entier.

Toutefois, les signataires ont notifié que les dispositions anti-Havana de Washington entravaient directement ces objectifs.

Cuba a été le premier pays d’Amérique latine et des Caraïbes à développer et à produire son propre vaccin antiCovid-19, l’Abdala.

Dans le but de combattre la pandémie, l’île des Caraïbes dispose des immunogènes Soberana 02 et Soberana Plus et  de deux candidats (Soberana 01 et Mambisa) en cours d’essais cliniques affichant des résultats importants, selon des sources officielles.

Le pays promeut sa stratégie nationale de vaccination contre la maladie, et neuf millions 969 231 personnes, soit 90 % de la population cubaine, sont déjà entièrement vaccinées.

 

jcc/mv/cgc

 

 

EN CONTINU
notes connexes