vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba réaffirme à l’Unesco son engagement en faveur de l’éducation inclusive

Paris, 28 juin (Prensa Latina) La vice-ministre de l’Éducation de Cuba, Cira Piñeiro, a réitéré aujourd’hui à l’Unesco l’engagement de l’île en faveur d’une éducation inclusive et de qualité, qu’elle a considérée comme une priorité de son pays depuis le triomphe de la Révolution.

Notre message au cours de ce pré-sommet sur l’éducation est un engagement de continuer à progresser vers la réalisation des objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030, en particulier le quatrième, qui concerne l’éducation de qualité pour tous, a-t-elle manifesté lors de déclarations à Prensa Latina.

Piñeiro dirige la délégation cubaine présente au forum qui se tient dans cette capitale du 28 au 30 juin, en prélude au sommet de l’éducation convoqué par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, pour le 19 septembre à New York, dans le contexte du débat de haut niveau de l’Assemblée générale de l’organisation.

Selon la vice-ministre, depuis le triomphe même de la Révolution, le 1er janvier 1959, la nation antillaise a mis en place un système éducatif gratuit et inclusif, la semence de ses succès actuels dans le secteur.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que les objectifs énoncés dans le Programme 2030 ont été pratiquement atteints à Cuba, mais nous ne nous en contentons pas et continuons à travailler pour améliorer la qualité de l’éducation dans le pays, a-t-elle déclaré.

Sur la base de ce panorama, a-t-elle ajouté, nous souscrivons à la proposition de l’Unesco de mener une consultation nationale sur des axes thématiques allant de l’éducation inclusive et de qualité et la formation des enseignants à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Une autre question à examiner est le financement, qui représente un défi majeur dans notre pays, en raison de l’impact du blocus imposé par les États-Unis, une politique agressive qui affecte ce secteur, mais ne nous détient pas quant à nos objectifs de développement, a-t-elle manifesté.

peo/mv/wmr 

EN CONTINU
notes connexes