lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Mexique met en œuvre un plan de recrutement de médecins nationaux

Mexico, 5 juillet (Prensa Latina) Le directeur général de l’Institut mexicain de la sécurité sociale (Imss), Zoé Robledo, a annoncé aujourd’hui le recrutement de deux mille 253 médecins nationaux pour pourvoir les 14 mille 323 postes vacants. 

C’est la première série de contrats de spécialistes que mène le gouvernement du président Andrés Manuel López Obrador dans son intention de garantir une couverture médicale et de qualité à tous ses compatriotes.

Lors de son intervention durant la conférence de presse quotidienne du mandataire, Robledo a avancé que la deuxième étape de recrutements se terminera le 7 juillet, la troisième le 13, et qu’à partir du 18 l’accord total sera permanent.

Selon l’autorité de l’Imss, quatre mille 945 candidatures ont été reçues pour occuper les postes nécessaires, représentant moins de 50 pour cent des offres de postes.

Le président López Obrador défend avec force la nécessité d’augmenter le personnel de santé pour élargir la couverture médicale nationale, en particulier dans les régions et les spécialités où ces professionnels sont peu ou pas présents.

Selon les autorités mexicaines, 95 spécialités médicales manquent de personnel et les États du sud du pays en ont le plus besoin, mais la majorité des candidatures concernent les disciplines les moins urgentes et les régions les plus développées.

C’est pourquoi le chef de l’État préconise le recrutement de spécialistes étrangers pour pourvoir les postes vacants dans les zones les plus nécessiteuses de la nation aztèque.

C’est sur cette ligne que López Obrador a signé avec son homologue cubain, Miguel Diaz-Canel, le recrutement de 500 médecins de l’île des Caraïbes, dont le système de santé a une vaste expérience en matière de coopération et de formation de professionnels.

Des données officielles indiquent que le Mexique a une moyenne de 107 médecins pour 100 000 habitants, chiffre éloigné des 230 demandés par l’Organisation mondiale de la santé.

À cela s’ajoute le fait que le rythme de formation des médecins, environ 40 000 au cours des trois dernières années, ne couvre pas les besoins du pays, dont la population dépasse 126 millions d’habitants, selon l’Institut national de statistique et de géographie du Mexique.

peo/mem/avs

EN CONTINU
notes connexes