mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Kiev prépare une provocation impliquant des armes chimiques

Moscou, 6 juillet (Prensa Latina) Le représentant permanent de la Russie auprès de l’OIAC, Alexander Shulguin, a alerté mercredi l’organisation sur de possibles provocations de l’armée ukrainienne en matière d’armes chimiques à la centrale thermique de Nikolaevka.

« Nous avons envoyé une note au secrétariat technique de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), nous avons informé des plans de provocation à Nikolaïevka, nous avons averti que les nationalistes ukrainiens prévoyaient d’organiser des provocations dans d’autres endroits comme Nikolaïev et Kharkov », a déclaré le diplomate à Rossiya 24.

Shulguin a ajouté que l’organisme international avait reçu toutes les informations et qu’elles ont été diffusées parmi les États membres.

Mardi le chef du Centre national de gestion de la défense russe, Mikhaïl Maizintsev, a déclaré que l’armée ukrainienne préparait une provocation à base de chlore dans l’autoproclamée République populaire  de Donetsk pour accuser les forces armées russes d’attaques indiscriminées avec des substances chimiques dangereuses.

Il a précisé que Moscou avait déjà averti l’ « Occident civilisé », ainsi que les Nations unies et le Comité international de la Croix-Rouge.

De même, il a fait observer que de telles actions étaient tout à fait fréquentes de la part de l’armée ukrainienne qui par le biais des médias nationaux et occidentaux, ainsi que sur diverses ressources et plateformes Internet, répandent des faussetés sur de prétendues « atrocités russes ».

Le chef de l’entité militaire a également dénoncé le fait que les néonazis ukrainiens continuent d’établir des positions de tir et des dépôts de munitions dans les zones résidentielles et les infrastructures civiles en utilisant des personnes comme boucliers humains, tout en réprimant toute tentative d’évacuation des résidents vers un lieu sûr.

La Russie a lancé une opération militaire en Ukraine le 24 février, suite à la demande d’aide des autorités des autoproclamées républiques populaires de Donetsk et de Louhansk pour contrer la recrudescence des agressions et des bombardements intensifs de Kiev.

Au préalable, Moscou avait reconnu l’indépendance et la souveraineté des deux territoires et avait signé avec leurs dirigeants des traités d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle, qui prévoyaient l’établissement de relations diplomatiques et d’une aide militaire.

jcc/ssa/mv/odf

 
EN CONTINU
notes connexes