mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président du sport Paralympique fait l’éloge de l’ancien Premier ministre japonais

Bonn, Allemagne, 8 juillet (Prensa Latina) Le président du Comité paralympique international, le Brésilien Andrew Parsons, a fait l’éloge de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe, décédé aujourd’hui des suites d’un attentat.

Parsons s’est déclaré « très attristé » par la mort d’Abe, qu’il a qualifié de « leader visionnaire », estimant qu’il avait contribué à « créer une société meilleure et plus inclusive ».

Nous avons été profondément choqués par le fait qu’une chose comme celle-ci puisse se produire au XXIe siècle, en particulier au Japon. Abe a joué un rôle clé pour assurer la tenue des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, a rappelé le dirigeant sud-américain.

Selon lui, le leader japonais « a pleinement apprécié l’opportunité que les Jeux apporteraient au Japon, non seulement dans le développement sportif mais aussi dans l’héritage durable ».

Parsons a ajouté qu’Abe était un partenaire enthousiaste du mouvement paralympique.

C’était un leader visionnaire et je sais qu’il a parfaitement compris ce que les Jeux paralympiques pouvaient apporter aux personnes handicapées au Japon. C’est pourquoi il s’est battu si dur et était si engagé, a-t-il déclaré.

À cet égard, il a souligné que son travail laisse un important héritage d’inclusion sociale, car la vie des personnes handicapées au Japon s’est améliorée grâce aux programmes et aux lois incorporés au mouvement paralympique.

Abe a été abattu ce vendredi alors qu’il s’exprimait dans la rue lors de la campagne électorale en cours.

peo/mgt/lp 

EN CONTINU
notes connexes