mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Développer les liens avec Cuba, l’ambition de l’ambassadeur kenyan

La Havane, 11 juillet (Prensa Latina) Étendre et diversifier les liens avec Cuba dans le cadre d’une collaboration qui sera fructueuse pour les deux pays est la priorité absolue du nouvel ambassadeur du Kenya sur l’île, Gathoga W. Chege. Chege.

« Nous avons de très bons accords dans l’amélioration de la santé dans mon pays où aujourd’hui une centaine de médecins travaillent dans diverses communautés ; nous devons rediriger cette aide vers d’autres domaines de cet important secteur », a déclaré à Prensa Latina M. Chege, qui a présenté son accréditation au président Miguel Díaz-Canel jeudi dernier.

L’ambassadeur a souligné qu’une demi-centaine de médecins kenyans s’étaient rendus à Cuba pour se spécialiser dans les soins de santé primaires en tant que médecins de famille, « et 45 autres viendront, alors que des jeunes y étudient des sciences médicales ».

Le Kenya est très reconnaissant au gouvernement cubain « pour la grande aide qu’il nous a apportée lorsque la pandémie de Covid-19 nous a durement touchés. Les médecins de la Brigade Henry Reeve n’ont épargné aucun effort ni aucun risque pour soigner et sauver des vies dans mon pays », a souligné le chef de mission.

Nous avons également collaboré dans la lutte pour l’éradication du paludisme, notamment dans la région du lac Victoria, où la maladie est endémique », a-t-il ajouté.

Mais nous devons aller plus loin : »Nous devons dynamiser et diversifier la coopération dans les domaines de la biotechnologie, du développement de vaccins, du commerce, de l’agriculture, des sports et de la culture ».

L’ambassadeur a confié  que dans le cadre d’un partenariat de coproduction avec des entreprises cubaines, le Kenya pouvait devenir un pont pour la distribution et la commercialisation de vaccins et d’autres produits biopharmaceutiques dans les pays d’Afrique de l’Est. « Cette négociation est à l’ordre du jour ».

Il espère également étendre la collaboration dans le domaine du sport. « Le Kenya est très bon en course de fond, nous pouvons fournir une assistance dans ces spécialités et recevoir une aide en boxe, saut en hauteur et baseball dans lesquels Cuba excelle », a-t-il suggéré.

M. Chege a assuré que le Kenya continuerait à collaborer dans les forums multilatéraux sur les questions d’intérêt mutuel et à soutenir les candidatures, « et continuera à demander la fin du blocus économique et commercial injuste des États-Unis » contre l’île.

Gathoga W. Chege est le deuxième chef de mission du Kenya sur l’île depuis que Nairobi a ouvert son ambassade en 2016, la première du pays africain dans les Caraïbes et en Amérique centrale.

Depuis La Havane, Chege sera ambassadeur simultané dans tous les pays membres de la Communauté des Caraïbes, ainsi qu’en Colombie, en Équateur, au Panama, en République dominicaine et au Venezuela, où il prévoit de présenter des lettres de créance dans les semaines à venir.

« Le gouvernement kényan est très désireux de solidifier ses relations avec ces pays », a déclaré le diplomate ayant précisé que dans sa politique étrangère actuelle, Nairobi considère les peuples des Caraïbes comme la diaspora africaine avec laquelle il souhaite renforcer de plus en plus ses liens.

jcc/mh

 
EN CONTINU
notes connexes