vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 800 enfants sont morts dans des agences d’adoption en Inde

New Delhi, 12 juillet (Prensa Latina) Plus de 800 enfants sont morts depuis 2018 dans des agences d’adoption gérées par le gouvernement indien, a révélé aujourd’hui l’agence Press Trust of India.

D’après l’Autorité centrale des recours d’adoption, 118 enfants en bas âge, dont 104 âgés de moins de deux ans, sont décédés dans des agences étatiques et du gouvernement central en 2021-2022, signale la source.

En 2020-2021, ce chiffre était de 169 ; en 2019-2020, de 281 ; et en 2018-2019, de 251, ce qui représente un total de 819 enfants décédés.

Sur ce nombre, 481 étaient des filles et 129 avaient des besoins spéciaux dus à une forme de handicap et nécessitaient des soins exceptionnels et une aide supplémentaire.

Selon un fonctionnaire, la plupart des décès sont survenus dans la tranche d’âge des moins de deux ans.

À la date du 28 juin dernier, près de 7 000 enfants vivaient dans des agences d’adoption spécialisées dans tout le pays.

Certains des enfants placés dans ces agences d’adoption spécialisées ne survivent pas et la principale raison en est un abandon dangereux. Parfois, ils sont dans des conditions si vulnérables qu’ils ne peuvent être sauvés. De nombreux enfants sont retrouvés avec des morsures de chien et il est trop tard pour les secourir, a expliqué Enakshi Ganguly, un militant des droits des enfants.

peo/ssa/mem/abm

EN CONTINU
notes connexes