dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Israël envoie un nouveau lot d’équipements militaires à l’Ukraine

Tel Aviv, 14 juillet (Prensa Latina) Israël a expédié un deuxième lot d’équipements militaires à l’Ukraine, dans un contexte de pressions des États-Unis sur Tel Aviv pour augmenter ses livraisons militaires au pays européen, a révélé aujourd’hui le quotidien Jerusalem Post.

Ce lot comprend 1 500 casques, un nombre égal de gilets pare-balles, des centaines de tenues de protection contre les mines, 1 000 masques à gaz et des douzaines de systèmes de filtration de matières dangereuses, a-t-il précisé.

La publication précise que l’équipement est en route pour l’Ukraine, deux jours seulement après avoir été approuvé par le ministre de la Défense, Benny Gantz.

En avril dernier, Israël avait envoyé deux mille casques et quelque 500 gilets pare-balles.

Le gouvernement israélien hésite à fournir à l’Ukraine toute forme d’assistance militaire, même de nature défensive, car il cherche à maintenir des liens avec les deux nations belligérantes, note le journal.

Pour Tel-Aviv, le problème est notamment la présence des forces russes en Syrie, indique ce quotidien, faisant référence aux attaques israéliennes systématiques contre des objectifs dans ce pays et à la réponse possible des forces de Moscou qui y sont présentes.

Le Jerusalem Post a noté qu’une source états-unienne de haut niveau a révélé hier que le président Joe Biden demanderait au Premier ministre israélien Yair Lapid d’augmenter l’aide militaire à l’Ukraine.

En effet, la question ukrainienne a été l’un des sujets abordés lors d’une réunion entre les deux hommes à Jérusalem ce jeudi, bien que le sujet principal ait été le programme nucléaire de l’Iran, d’après plusieurs médias nationaux.

Début juin, l’ambassadeur ukrainien dans ce pays, Yevgen Korniychuk, a demandé davantage d’armes, notamment des systèmes antimissile Dôme de fer.

Néanmoins, peu après, le ministre ukrainien de la défense, Oleksii Reznikov, a minimisé l’importance de cette technologie, affirmant qu’elle était inefficace contre les missiles russes.

peo/ssa/mem/rob

 
EN CONTINU
notes connexes