mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le médicament cubain pour le traitement des calculs rénaux et sa valeur incontournable

La Havane, 28 juillet (Prensa Latina) Le médicament cubain à base de citrate de potassium et d’acide citrique est désormais une alternative contre la lithiase rénale, une affection causée par la présence de calculs à l’intérieur des reins ou des voies urinaires.

A ce jour, il est bien toléré. Bien qu’il ne soit sur le marché que depuis peu, les patients à qui il a été prescrit ont connu une évolution favorable.

Selon le National Urology Group, la maladie a touché en moyenne 8 à 12 % des adultes et 1 % de la population pédiatrique au cours de la dernière décennie.

Étant donné la prévalence de la maladie dans le pays, il était nécessaire d’inverser la matrice d’importation des comprimés de citrate de potassium (Acalka) par la production nationale d’un médicament similaire qui réduirait le coût d’achat.

Il s’agit d’une solution orale destinée aussi bien aux patients adultes qu’aux enfants en bas âge, car ces derniers ne pouvaient pas consommer le comprimé Acalka en raison de sa taille, ni le fractionner, car il provoquait des réactions gastro-intestinales indésirables.

Selon le journal Granma, il est important de faire connaître ses avantages aux spécialistes qui traitent les calculs rénaux, ainsi que de mieux organiser sa distribution au niveau des pharmacies.

« Produire et commercialiser ce médicament et ne pas avoir à l’importer signifie un impact économique très positif pour le pays », souligne le journal.

Le médicament n’est pas utilisé chez tous les patients souffrant de calculs rénaux, « car il existe des critères d’exclusion, tels qu’une insuffisance rénale grave ou une infection urinaire active, de sorte que son utilisation nécessite toujours une prescription médicale ».

La prise du médicament n’élimine pas le calcul rénal, car le patient doit suivre un régime alimentaire approprié. Les néphrologues préviennent qu’il s’agit d’un traitement prolongé.

Le médicament citrate de potassium et acide citrique de Cuba est très nécessaire, car il permet non seulement de lutter contre les calculs rénaux dans leur phase aiguë, mais aussi de prévenir les stades plus graves de la maladie, comme les interventions chirurgicales ou les traitements par dialyse.

jcc/mv/joe

EN CONTINU
notes connexes