vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La justice britannique favorise Guaido dans le conflit de l’or vénézuélien

Londres, 29 juillet (Prensa Latina) La Haute Cour de Londres a donné raison vendredi au président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaidó, dans le litige concernant les réserves d’or du pays sud-américain détenues à la Banque d’Angleterre.

La juge Sara Cockerill, à la tête la dernière audience tenue la semaine dernière au tribunal de commerce, a déclaré que cette instance ne consentait pas au jugement rendu par la Cour suprême du Venezuela (TSJ), annulant la nomination par l’opposition d’un conseil ad hoc pour gérer la Banque centrale du Venezuela (BCV).

« J’ai décidé que le conseil de Guaidó a gagné : les décisions du TSJ ne sont pas susceptibles d’être reconnues (par la justice britannique) », a annoncé le magistrat dans un verdict de 64 pages.

Dans un communiqué envoyé à Prensa Latina, le cabinet d’avocats londonien au nom du conseil d’administration de la BCV nommé par le président constitutionnel du Venezuela, Nicolás Maduro, a regretté la décision de Cockerill et a annoncé qu’il ferait appel du verdict.

On est en présence d’une décision malheureuse fondée sur une question très étroite la reconnaissance des jugements étrangers, a déclaré Sarosh Zaiwalla, associé principal.

Selon l’avocat, il s’agit d’un cas sans précédent, étant donné que la Cour suprême du Venezuela, sur la base de sa propre constitution, a déclaré les actions de Guaidó illégales.

M. Zaiwalla a insisté sur le fait que le conseil nommé par M. Maduro continuera à plaider l’affaire devant les tribunaux afin d’assurer que les actifs souverains du Venezuela soient préservés au profit du peuple de la nation sud-américaine.

La bataille juridique autour des réserves d’or évaluées à près de deux milliards de dollars a commencé en 2020, après que la Banque d’Angleterre a refusé de remettre les lingots au conseil d’administration de la BCV nommé par Maduro.

jcc/mem/nm

EN CONTINU
notes connexes